12 novembre 2013

Vous n’aurez jamais assez d’argent pour épargner en vue de la retraite

Entre les frais d’orthophoniste du petit dernier, les factures du garage, la paire de lunettes que vous devez remplacer parce que vous avez marché dessus et la liste des cadeaux de Noël qui s’allonge, vous n’avez plus d’argent pour épargner? Cela est plausible en effet! Soyons francs, la vie étant ce qu’elle est, si vous attendez d’avoir suffisamment d’argent pour en mettre de côté, vous risquez d’attendre longtemps.

J’ai essayé, en vain, de trouver un argument pour vous convaincre que plus on commence tôt à épargner pour la retraite, plus c’est facile de le faire. Je dois vous avouer que c’est tout à fait faux!

Il n’est JAMAIS facile de commencer à épargner, surtout pour un projet aussi lointain que celui de la retraite. Commencer à épargner tôt ne diminue pas l’effort, mais plutôt le montant d’argent que vous devez verser chaque semaine pour atteindre votre objectif. Ça, c’est la vérité!

Vous n’avez pas 100 $ par semaine à mettre dans votre REER? Tant pis, ce sera 25 $! L’important, c’est de calculer régulièrement ce que vous devez épargner périodiquement et de chercher à économiser ce montant le plus rapidement possible afin d’atteindre vos objectifs de retraite.

Justement, un actuaire de la Régie me disait qu’on devrait tous tenir compte de notre situation actuelle lorsqu’on planifie pour nos vieux jours. Vous avez des enfants à la maison, une hypothèque, des dettes d’études, etc.? C’est difficile d’épargner dans un tel contexte et c’est normal. Mais les années passeront et vos salaires augmenteront, vos dettes diminueront et vos enfants quitteront le foyer familial. Entre aujourd’hui et la retraite, vous serez à même d’augmenter votre taux d’épargne tout en maintenant le cap sur vos projets à court, moyen et long terme.

Quand on y pense, mon collègue a tout à fait raison. L’important, quand on est jeune, ce n’est pas de chercher à tout prix à remplacer immédiatement 70 % de son salaire à la retraite, c’est de se créer une habitude d’épargne. Une fois cette habitude bien ancrée, il ne reste plus qu’à ajuster le montant à épargner en fonction de nos projets de retraite, chose qui se fera plus facilement au fur et à mesure que les années passeront.


Ajouter un commentaire


Abonnez-vous au Blogue de Frédéric Lizotte!